ned hayes pauvres pecheurs roman moyen age
Couverture Auteur et titre Traducteur / Éditeur
ned hayes pauvres pecheurs roman moyen age amazona Ned Hayes

Pauvres Pécheurs

Traduction par Angélique Olivia Moreau.

Noir et impitoyable. Acéré et immédiat. Attachant et évocateur.

Quelques adjectifs qui ne peuvent que donner une vision bien incomplète de Pauvres Pécheurs. Ce premier roman traduit en français de Ned Hayes, auteur à succès du livre sur le syndrome d’Asperger The Eagle Tree, est un mystère médiéval inspiré de Chaucer. Passionné d’Histoire et titulaire d’une licence de théologie, l’écrivain a puisé dans les Contes de Canterbury l’idée d’un pèlerinage à travers l’Angleterre moyenâgeuse.

Dans le petit village de Duns, un atelier de tisserand est la proie des flammes. Enfermés là par une corde qui retient la porte, les jeunes garçons qui s’y trouvaient n’en réchapperont pas. Parmi eux, Christian, le fils de Mire, une femme se dissimulant depuis dix ans sous l’identité d’un moine muet. Accablés par la tristesse d’avoir perdu leurs fils et voulant demander justice au Roi pour ce qu’ils considèrent comme un assassinat, plusieurs hommes chargent les corps de leurs enfants sur une charrette et entament un long périple vers la capitale. Mais il ne faut guère de temps à Mire pour deviner que le coupable se trouve parmi eux. Assaillie par les souvenirs de sa vie passée et la promesse secrète qu’elle a faite à sa mère sur son lit de mort, Mire/Miriam est prête à tourner une nouvelle page de sa vie.

Pauvres Pécheurs est parfait pour les adeptes de littérature historique (mais pas seulement…), et contient également une part de mystère et d’incertitude. Les retours en arrière, les rêves et les visions, les mensonges et les trahisons, l’identité même de Mire sont autant de procédés narratifs qui rendent la lecture palpitante, tandis que le récit au présent crée un effet d’immédiateté qui donne l’impression de se retrouver sur la Route Blanche aux côtés de la petite troupe disparate.

« Le récit d’un pèlerinage digne de Chaucer, évocateur, fascinant et mettant en scène des personnages inoubliables, que nous livre avec talent un conteur de premier ordre. » — Brenda Rickman Vantrease, auteur à succès au classement du New York Times

presentation-angelique.olivia.moreau.jpg