À la table du seigneur… 

Travailler sur des romans historiques m’a permis d’en apprendre beaucoup sur les habitudes culinaires de nos ancêtres. Certes, les romans que je traduis se déroulent surtout dans l’Écosse médiévale, mais pas toujours, et au plaisir de la découverte et de la plongée dans une certaine couleur locale se sont ajoutés la difficulté de surmonter certains écueils ainsi qu’un travail de recherche terminologique plutôt conséquent.

 

Banquet
Source : Stevie-B, Banquet, CC : https://flic.kr/p/myJot

Un festin de groupe dans la grande salle

Ce qui m’a d’abord marquée est que tout le monde prend son repas ensemble dans la salle d’apparat où viennent parfois jouer des acteurs et jongleurs itinérants ou des musiciens (luth, harpe, pipeau…). L’espace peut rapidement se libérer en démontant les tables qui sont de simples plateaux de bois montés sur tréteaux et assortis aux bancs grossiers, parfois ornés de gravures, sur lesquels on s’assied. Les chaises étaient considérées comme un luxe et on ne les utilisait pas pour prendre son repas. À la limite, un tabouret pouvait faire l’affaire.

Le seigneur et ses proches ou ses invités de marque prennent place sur une estrade faisant face aux tables du bas et généralement surmontée d’un dais. Dans certains romans, l’estrade n’existe pas, mais le dais marque la séparation entre les gens “du haut” et les autres.

Dans les foyers plus modestes ou dans certaines familles, on mange dans la pièce à vivre, à son bureau ou au beau milieu de sa chambre à coucher, l’usage des pièces n’étant pas établi comme à l’heure actuelle.

Un tranchoir ?

Quel concept étrange, et cela même si je vis en Norvège, le pays du sandwich “ouvert” qui ne présente qu’une seule tranche de pain sur laquelle s’étale la garniture. C’est un peu la même chose. Les assiettes modernes n’existant pas, on pose sa nourriture sur un tailloir, une plaque de bois ou de métal, selon sa position sociale. Le tranchoir constitue la base du plat, sur lequel on dispose le reste des aliments, que l’on découpe avec son couteau personnel et que l’on mange avec les doigts, la fourchette étant plutôt une sorte de brochette commune qui sert à attraper les aliments dans le plat. À cet égard, il est d’ailleurs important de se laver les mains avant et après le repas et de faire preuve de civilité, puisque les ustensiles sont utilisés par tous, y compris le verre, que l’on partage parfois avec son voisin.

Pour l’anecdote, j’ai rencontré dans un de mes romans l’expression anglaise qui se traduit littéralement par “ouvrir des yeux grands comme des tranchoirs” (à comprendre : comme des soucoupes – très anachronique) et j’ai hésité entre conserver le petit trait d’humour et ajouter une note ou bien modifier l’expression (en remplaçant les tranchoirs par des ronds de charrette). J’ai opté pour la deuxième option.

Dans un autre livre, la romancière avait utilisé le mot plate (assiette) dans le texte source, alors que l’objet n’était pas usité à l’époque. Puisque le plat en question était du haggis, plat écossais s’il en est, ma correctrice et moi l’avons traduit par écuelle, qui était, avec la cuillère en bois qui l’accompagne, un des objets de base de la table médiévale.

Scandinavian Pie
Source : Vrangtante Brun, Pie, CC : https://flic.kr/p/6yPj3z

Du gibier à tout va

Si dans les maisons privées, les personnages de romans se nourrissent de haggis, de tartes, ou encore de pain et de fromage, au domaine des lairds, on consomme du gibier (sanglier, cerf, faisan…). Les plats sont souvent en sauce et les fruits secs ont la part belle. Les pâtés sont également des incontournables de la table médiévale.

Le matin, on consomme du jambon, du pain, du beurre, des œufs… mais en temps de disette ou comme cela se produit lors de certaines histoires, les personnages sont contraints d’engloutir des écuelles entières de bouillie d’avoine (le fameux porridge), à peine égayées de quelques fruits secs.

Pensez-y la prochaine fois que vous lirez une scène de banquet et… bon appétit, bien sûr !

 

Quelques liens pour en apprendre plus

http://www.lecerclemedieval.be/histoire/A-table-au-Moyen-age.html

http://voyageurs-du-temps.fr/Comment-dresser-la-table-d-un-repas-banquet-festin-avec-recettes-de-cuisine-moyen-age-medieval_868.html

http://www.la-cour-des-saveurs.com/fr/75-mettre-la-table-au-moyen-age

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s